Investir à Metz : c'est le moment !

Dire que le marché immobilier, à Metz, est depuis quelques mois « dynamique », serait un euphémisme… Un manque de biens immobiliers et une demande croissante en ont fait, en très peu de temps, un marché tendu ; si l’on en croit les spécialistes du secteur, la ville aurait la faveur des primo-accédants, qui travailleraient pour bon nombre dans le secteur tertiaire, soit sur la région messine, soit au Luxembourg (Metz est à 45 minutes seulement de Luxembourg Ville). Si tel est votre profil (et même si vous travaillez dans le secondaire et que vous vivez à Hagondange, près de votre humble courtier en crédit immobilier qui n’aime pas mettre ses clients dans des cases), vous pourriez bien être intéressé par les quelques chiffres qui vont suivre…



Une hausse spectaculaire des prix de l'immobilier


La tendance, côté prix, est donc à la hausse dans la belle ville de Metz, ces derniers mois : il faut désormais compter entre 2000 euros et 3000 euros par mètre carré pour investir dans l’ancien, et entre 3000 euros et 4000 euros pour investir dans le neuf. Alors, certes, pour une ville agréable située à 1 h 30 à peine de Paris, que nous envient pêle-mêle les Nancéiens, les Strasbourgeois, les Mulhousiens et les Rémois, les prix des appartements sont, aujourd’hui encore, très abordables (ils restent en dessous de la moyenne nationale). Mais pour se loger comme pour réaliser des investissements locatifs, le taux de rentabilité et la perspective d’une plus-value intéressante sont pour le moins attractifs… En particulier en ce qui concerne les studios, dont la rentabilité nette s’élève désormais à 5,6 %.


Metz, 5e ville de France où acheter un studio


La capitale mosellane se positionne ainsi, avec le taux de rentabilité nette de 5,6 % précédemment évoqué, en 5e position du Top 10 des villes où investir dans un studio est le plus rentable, tout récemment publié par le site seloger.com. Rappelons également, toujours selon le site seloger.com, que Metz était, en septembre 2021, la ville moyenne dans laquelle le prix de l'immobilier a le plus augmenté en un an : près de 19 % d’augmentation ! Divodurum* devance ainsi Maisons-Alfort en région parisienne (+17,4 %) et Vannes en Bretagne (17,3 %). Le prix de l'immobilier s'élève en moyenne, à Metz, à 2 648 euros au mètre carré ! Gageons qu’il continuera d’augmenter, sur la même lancée que le prix de l'immobilier chez nos voisins du Grand-Duché de Luxembourg, dont la crise du logement et l’augmentation des prix du marché ne sont toutefois comparables qu’à moindre échelle. Ceci étant dit, si Metz emboîtait le pas à Luxembourg Ville, ne serait-il pas temps d’investir et d’appeler Génération Crédit pour une simulation de prêt gratuite avant qu’il ne soit trop tard ? (Oui, le courtier immobilier est d’un naturel taquin).


*Divodurum Mediomatricorum est le nom latin de la ville de Metz